Telecharger Harem De Eric Costa

Télécharger Lire

Harem: Aztèques

harem azt?ques
  • ISBN : 1520573391
  • Total de Pages : 250 pages
  • Date de Sortie : Lundi 13 Février 2017
  • Auteur : Eric Costa
  • Éditeur : Independently published
  • Nom de Fichier : harem-azt?ques

Harem: Aztèques est écrit par Eric Costaavec un total de 250 pages et publié par Independently published le February 13, 2017.

Télécharger Lire

Harem (Roman historique / Roman initiatique) (Aztèques t. 1)

harem roman historique roman initiatique azt?ques t 1
  • ISBN :
  • Total de Pages : 252 pages
  • Date de Sortie : Vendredi 10 Février 2017
  • Auteur : Eric Costa
  • Éditeur :
  • Nom de Fichier : harem-roman-historique-roman-initiatique-azt?ques-t-1

Harem (Roman historique / Roman initiatique) (Aztèques t. 1) est écrit par Eric Costaavec un total de 252 pages le February 10, 2017.

Télécharger Lire

— Aztèques : Harem, roman lauréat du Salon du Livre Paris 2017 par le jury Amazon KDP —

Huaxca, 1516
Une attaque des Aztèques,
Une fille de chef vendue comme esclave dans un harem.
Sur sa route, intrigues, manipulations et meurtres.
Une course effrénée vers le pouvoir.
Des femmes qui se servent d’elle,
Qui jouent avec sa vie,
Pour séduire un Maître mystérieux et sans pitié.
La mort peut frapper derrière chaque porte.
Mais au-delà de ces épreuves, une question se pose : existe-t-il une cage assez grande pour la fille de l’aigle ?

Laissez-vous emporter dans un grand voyage, un ailleurs et un autrefois caché au sein d'une civilisation aussi fascinante qu'effrayante.

Extrait :
« Un parfum de miel flotte dans l’air encore frais du matin. Assise dos à Ameyal, Coatzin scrute la jeune fille dans un miroir à main :
— Lève-toi.
Ameyal s’exécute en gardant les yeux baissés. À ses pieds s’amoncèlent des jouets de bois, une poupée de chiffon et un petit miroir d’obsidienne. Lentement, la seconde épouse s’approche d’elle. Elle porte une robe de plumes jaune-pâle disposées comme des écailles. À son cou luit un collier vert translucide.
Des émeraudes.
La jeune fille tressaille. Le bijou lui rappelle l’inconnue qu’elle a croisée lorsqu’elle a volé l’octli.
Un rictus parcourt les lèvres de Coatzin, qui s’approche et tourne plusieurs fois autour d'Ameyal. Puis, la seconde soeur pose une main sous le menton de la jeune fille pour lui faire lever le visage. Le contact est à la fois lisse et froid.
— Quel magnifique regard. Tu vas faire des envieuses ! »

Chroniques :
— Les chroniques de Laurent : « Située à la convergence du roman historique moyen âge, du roman fantastique adulte et du roman initiatique, la saga Aztèques est appelée à devenir un classique. Elle forme pour le moment une trilogie inoubliable, une valeur sûre. »
— Les Perles de Kerry : « L'auteur a vraiment une plume fluide et agréable à lire, elle emporte le lecteur dans son univers dès la première page. De plus, il nous propose là une intrigue addictive et donc très prenante, même s'il ne s'agit pas du tout d'un thriller, il réussit à nous tenir en haleine jusqu'aux toutes dernières pages de son roman, et j'adore ça ! »
— Le coin de Dominique : « Un petit vent frais souffle sur les horreurs coutumières d’Amazon. On offre au dieu un enfant mort, on transperce des mains avec un poignard, on lapide et l’on arrache une langue, mais il y a des oiseaux dans une cage et des dindons par terre, un jardin aux cactus, une fontaine aux magueys, des encensoirs chargés de braises et la lueur orangée du soleil - tout cela peint avec une grande précision, beaucoup de délicatesse et des aplats de couleurs : le douanier Rousseau s’est invité au pays des Aztèques. »
— Les nouvelles plumes : « Eric Costa sort son épingle du jeu avec une écriture très maîtrisée, un sens de l'intrigue poussé et un rythme qui ne permet pas de s'arrêter dès qu'on a ouvert le livre. »
— D’pêche culturelle : « Le huis clos est très bien travaillé. L’intrigue est simple et je me suis vite pris au jeu de chercher à comprendre qui tirait vraiment les ficelles. Le garde cupide, machiste et opportuniste ? L’esclave qui rêve de pouvoir ? L’ombre qui se tapit derrière toutes les affaires de ce Harem ? »

Avis de lecteurs :
— "Un livre très bien écrit, prenant du début à la fin. Très bonne connaissance de l'histoire et mœurs aztèques."
— "Récit accrochant et très bonne chute finale. Lecteur tenu en haleine tout au long du récit.
— "Devins, sorciers, guérisseuse, une foule de prêtres et de dieux : l’histoire a beau être fidèle à la réalité, une subtile magie plane sur le monde aztèque pour notre plus grand bonheur."
— "Récit peu commun, beau voyage au pays des Aztèques sans voiler la cruauté du monde, l’exploitation des prisonniers de guerre, la lutte impitoyable entre concubines du harem ; thème original et bien traité."

N'hésitez pas à lire l'extrait gratuit avant votre achat.