Telecharger Anita Blake T24 Coeur De Glace

Télécharger Lire

ANITA BLAKE T24 - COEUR DE GLACE

anita blake t24 coeur de glace
  • ISBN :
  • Total de Pages : 621 pages
  • Date de Sortie : Jeudi 0 November 30, 2016
  • Auteur : Laurell K. Hamilton
  • Éditeur : Milady
  • Nom de Fichier : anita-blake-t24-coeur-de-glace

ANITA BLAKE T24 - COEUR DE GLACE est écrit par Laurell K. Hamiltonavec un total de 621 pages et publié par Milady le November 30, 2016.

Télécharger Lire

BON ETAT

Anita Blake, T24 : Coeur de glace

anita blake t24 coeur de glace
  • ISBN : 2811219528
  • Total de Pages : 768 pages
  • Date de Sortie : Jeudi 0 May 19, 2017
  • Auteur : Laurell K. Hamilton
  • Éditeur : Milady
  • Nom de Fichier : anita-blake-t24-coeur-de-glace

Anita Blake, T24 : Coeur de glace est écrit par Laurell K. Hamiltonavec un total de 768 pages et publié par Milady le May 19, 2017.

Télécharger Lire

Anita Blake, T24 : Coeur de glace

anita blake t24 coeur de glace
  • ISBN :
  • Total de Pages : 768 pages
  • Date de Sortie : Jeudi 0 May 19, 2017
  • Auteur : Laurell K. Hamilton
  • Éditeur : Milady
  • Nom de Fichier : anita-blake-t24-coeur-de-glace

Anita Blake, T24 : Coeur de glace est écrit par Laurell K. Hamiltonavec un total de 768 pages et publié par Milady le May 19, 2017.

Télécharger Lire

Coeur de glace: Anita Blake, T24

coeur de glace anita blake t24
  • ISBN :
  • Total de Pages : 768 pages
  • Date de Sortie : Jeudi 0 May 2, 2018
  • Auteur : Laurell K. Hamilton
  • Éditeur : Milady
  • Nom de Fichier : coeur-de-glace-anita-blake-t24

Coeur de glace: Anita Blake, T24 est écrit par Laurell K. Hamiltonavec un total de 768 pages et publié par Milady le May 2, 2018.

Télécharger Lire

Une aventure d’Anita Blake, tueuse de vampires Je suis une nécromancienne accomplie et un marshal fédéral, et j’ai exécuté plus de vampires que n’importe qui dans ce pays. Mais depuis que Jean-Claude m’a demandée en mariage, aux yeux de tous, je ne suis plus que sa fiancée. Difficile de passer pour une dure à cuire dans ces circonstances... Heureusement, je suis toujours l’autorité en matière de zombies, et le FBI a besoin de moi. La pornographie zombie, c’est déjà dérangeant, mais le pire, c’est que l’âme des victimes est toujours prise au piège de ces corps pourrissants. Là, ce n’est plus à la nécromancie que j’ai affaire, mais aux maléfices vaudous les plus sinistres, et si je n’y prends pas garde, je pourrais bien y laisser mon âme... Court extrait :Zerbrowski dit tout haut ce que je pensais tout bas.— Je croyais que les fédéraux n’admettaient jamais qu’un truc les perturbait.L’agent Brent secoua la tête d’un air las. Des rides que je n’avais pas vues jusque-là se creusèrent autour de ses yeux, et me firent ajouter trois à cinq ans à l’âge que je lui donnais.— Je fais ce boulot depuis six ans. Je croyais avoir tout vu jusqu’à ce que je mate ça.J’effectuai un rapide calcul mental et conclus qu’il devait avoir la trentaine, comme moi, à ceci près que j’avais perdu mon bel éclat depuis un bail.— Je croyais que c’était juste un citoyen surnaturel qui avait pété les plombs comme les autres, dis-je.— Pas tout à fait, me détrompa-t-il.— Je n’aime pas les mystères, agent Brent. Je ne suis là que pour rendre service au FBI, et parce que le capitaine Storr me l’a demandé.— Nous apprécions, marshal, et nous ne vous aurions pas fait intervenir en aveugle si nous ne pensions pas que moins de gens seront au courant des détails de cette affaire, mieux ça vaudra.— Génial, mais les préliminaires commencent à me lasser, et il n’y a personne d’autre que nous quatre dans cette pièce. Alors, qu’y a-t-il sur cette vidéo ?— Vous êtes toujours aussi agressive ? demanda Manning.Zerbrowski éclata d’un rire qu’il ne chercha même pas à contenir.— Oh ! agent Manning, ma partenaire peut faire tellement pire en matière d’agressivité.— Nous avons entendu parler d’elle, et vous avez raison, Blake. En arrivant, je m’attendais à ce que cette demande en mariage vous ait radoucie par rapport à votre réputation. Je ne pensais pas être encore aussi nunuche, et, si cela vous a radoucie, vos collègues masculins doivent vous rendre la vie... difficile.Ce fut mon tour de m’esclaffer.— C’est...